PBV

Patrick Beurard-Valdoye est né dans le Territoire de Belfort au cours des années cinquante. Il vit à Paris. Son oeuvre poétique a pour centre de gravité le « cycle des exils », actuellement constitué de cinq livres publiés. La capacité du poème à travailler l'histoire collective comme matière première toujours vive, et à se construire en une forme-sens nommée « le narré », constitue le continuum majeur des ouvrages de ce cycle en cours.

Patrick Beurard-Valdoye accorde une importance première à la mise en voix de ses poèmes. Il donne ainsi régulièrement des récitals, tenant à la distinction entre cette pratique et celle des lectures publiques. Ces prestations, faisant écho à celles de poètes comme Kurt Schwitters, Ghérasim Luca, ou encore Oskar Pastior et Bernard Heidsieck, ont donné lieu à des enregistrements. Patrick Beurard-Valdoye enseigne en tant que poèteà l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon.

Livres récents : Itinerrance : sites-cités-citains, Obsidiane, 2005 – Le Narré des îles Schwitters, Al Dante, 2006. Réédition en 2007 – Théorie des noms, Éditions Textuel, L'oeil du poète, 2006 – L'Europe en capsaille, Al Dante, 2006 - Notre étrange prison, L'Arbre à paroles (Belgique), 2007– Le messager d'Aphrodite, Obsidiane, 2009 – François Daireaux - 1992 - 2009, Lienart, 2009 – Gadjo-Migrandt (à paraître chez Al Dante en 2013).
Ses textes sont traduits dans une douzaine de langues. Les revues Il Particolare et Fusées ont consacré un dossier à son travail.
La revue faire part lui a consacré un dossier dans le numéro Parcours singuliers, n°25, 2009.