JMM1

Biobibliographe de Jean-Michel MAULPOIX

1952 : Naissance le 11 novembre, à Montbéliard dans le Doubs. Ascendances lorraines et franc-comtoises.
Père journaliste à L'Est républicain. Enfance paisible entre Vosges et Jura.
Etudes secondaires au Lycée Georges Cuvier à Montbéliard. Premiers essais d'écriture.

1970
: Après le baccalauréat et un bref séjour en internat à Nancy, départ pour Paris. Classes préparatoires
au lycée Chaptal puis au lycée Henri IV. Intégration à l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud en juin

1973
, avec ses amis Alain Deschamps et Gilles Vannier.

1974
: Premiers articles dans La Nouvelle revue française, avec le soutien amical de Jean Grosjean. Maîtrise
de lettres sur « le lyrisme dans L'Espoir » d'André Malraux.

1976
: Agrégation de Lettres modernes. Enseignera ensuite dix ans dans le secondaire, au Collège de
Bonnières-sur-Seine, puis au lycée technique de Mantes-la Jolie (Yvelines).

1977
: Début d'une collaboration critique à la Quinzaine littéraire qui durera plus de dix ans. S'y lie d'amitié
avec Maurice Nadeau, Anne Sarraute, Gérard Noiret…

1978
: En mai, Maurice Nadeau publie aux « Lettres nouvelles » son premier livre, Locturnes. Le premier
jour de ce même mois est né sa fille, Adeline.

1980
: Fondation avec Alain Deschamps et Benoît Conort de la revue Qui vive, cahiers de poésie édités
artisanalement.

1984
: Publication d'Un dimanche après-midi dans la tête aux éditions P.O.L. Fondation avec Richard
Millet, rencontré à La Quinzaine, de la revue trimestrielle de littérature et de critique, Recueil. En désaccord
avec Millet, il quittera la revue en 1991. Le Nouveau recueil prendra la relève en 1995. La revue comptera
en tout 84 numéros, puis deviendra électronique (www.lenouveaurecueil.fr)

1987
: Thèse de Doctorat d'état soutenue à l'Université de Nanterre sur le sujet « La notion de lyrisme,
définitions et modalités, 1829-1913 ». (Yves Bonnefoy et Jean Roudaut font partie du jury). Cette notion
de « lyrisme » qui constitue le coeur de ses préoccupations critiques donnera lieu à de nombreux articles et
ouvrages.

1989
: Parution de La Voix d'Orphée, aux éditions José Corti. Épuisé, cet essai sera réédité dix ans plus tard,
considérablement augmenté, sous le titre Du lyrisme.

1990
: En octobre est élu Maître de conférences en littérature française à L'Université Rennes II. La même
année il publie un premier livre au Mercure de France, Portraits d'un éphémère. Le temps des voyages
commence : États-Unis, Japon, Chine, Espagne, Italie, Allemagne, Corée, Vietnam, Tunisie, Russie, etc.
Nombreuses lectures et conférences entre 1990 et 2006. Ces voyages inspireront pour une grande part
l'écriture de Chutes de pluie fine, publié en 2002 au Mercure de France.

1991
: Professeur à l'École Normale Supérieure de Fontenay où il fonde le « Centre d'études poétiques ».

1992
: Publication au Mercure de France d'Une histoire de bleu qui connaîtra de nombreuses rééditions
avant de paraître en poche avec une préface d'Antoine Emaz, et d'être traduit dans plusieurs pays (Japon,
Allemagne, États-unis, Corée, Slovénie).

1998
(depuis) : Professeur à l'Université de Nanterre où il anime un groupe de recherches sur la poésie
contemporaine. Publication de La Poésie comme l'amour au Mercure de France.

2002
: Publication de Le Poète perplexe aux éditions José Corti.

2004
: Publication de Pas sur la neige au Mercure de France, plusieurs fois traduit à l'étranger (Allemagne,
Espagne, Hongrie).

2005
: Publication de Adieux au poème aux éditions José Corti.

2009
: Installation dans un village de Bourgogne. Publication de Pour un lyrisme critique aux éditions José
Corti, qui continue la réflexion sur l'écriture poétique engagée depuis La voix d'Orphée en 1989.

2010
: Publication de Journal d'un enfant sage au Mercure de France, inspiré par ses deux plus jeunes fils,
Louis et Adrien.

JMM2

Photo Laure Helms